Des rayonnages mobiles pour le stockage des livres de la bibliothèque universitaire de Gand

Du Boekentoren aux nouvelles réserves de la bibliothèque universitaire

 

“Lorsque le silence se fait dans la bibliothèque, vous pouvez parfois entendre les livres murmurer ‘merci’. ”

Hendrik Defoort, Directeur des collections, Bibliothèque Universitaire de Gand

Plus de 3 millions de livres et autres éléments du Boekentoren ont été déplacé vers les réserves souterraines de la Bibliothèque Universitaire de Gand. Bruynzeel Storage Systems a équipé les locaux de rayonnages de bibliothèque. Ce sont quelque 38 kilomètres linéaires de rayonnages pour livres qui ont été installés.

Hendrik Defoort, directeur des collections de la bibliothèque universitaire de Gand a les yeux qui brillent. Il est fier de faire visiter les quatres étages du bâtiment, traversant une succession sans fin de rayonnages pour accueillir une multitude de livres et de magazines de toutes tailles.

Nous les avons classés par format, dit-il. Cela nous a permis d’optimiser la capacité de stockage des ouvrages. Chaque centimètre, ou presque, est utilisé. Grâce à un nouveau système de gestion des collections avec code-barres, nous savons retrouver facilement chaque ouvrage, même si deux livres identiques peuvent se trouver éloignés loin de l’autre en raison de leur différence de format.

Les préparatifs pour le transfert des livres vers les nouvelles réserves ont duré trois ans. Il a fallu protéger les ouvrages et les emballer avec du papier dans des boîtes en carton sans acide. Une équipe de sept personnes s’est attelée à la tâche. “Le travail préliminaire nous a pris beaucoup de temps et d’énergie”, confie Hendrik  Defoort. “Grâce à une bonne préparation, le déménagement s’est déroulé en quelques mois.”

 

“Nous les avons classés par format. Cela nous a permis d’optimiser la capacité de stockage des ouvrages. Chaque centimètre, ou presque, est utilisé.

Hendrik Defoort, Directeur des collections, Bibliothèque Universitaire de Gand

Une tour monumentale

Véritable phare dans la ville, la tour de 64 mètres de haut ne passe pas inaperçue à Gand. Il s’agit – littéralement – d’une tour de livres construite en 1939. Conçue par l’architecte flamand Henry van der Velde, la tour en béton nu est un exemple d’architecture moderne.

La tour est classée monument historique depuis 1992. Pourtant, elle n’a pas toujours été considérée comme monument, alternant entre utilisation intensive et périodes d’abandon. Sa valeur patrimoniale est désormais reconnue et, grâce aux efforts de plusieurs personnes, sa rénovation est initiée. La fin des travaux est prévue pour 2018.

Pendant des années, cette tour a servi au stockage des collections historiques de livres de l’université de Gand : 40 km de livres scientifiques d’une grande valeur historique, des magazines, des estampes et autres matériaux imprimés. Avant de démarrer la rénovation, les collections ont dû être déplacées. Après une sélection pointue, les nouvelles réserves accueillent 32 km d’ouvrages.

Des rayonnages sur quatre étages

Le nouveau bâtiment de la bibliothèque comporte quatre étages souterrains. L’espace de 1000 m² accueille une zone technique (R-1) ainsi que deux réserves de bibliothèque. Une des réserves occupe le volume de deux niveaux (R-3 et R-4). Ceci a permis d’installer des rayonnages mobiles double hauteur avec une mezzanine pour séparer chaque niveau.

L’équipement en rayonnages a fait l’objet d’un appel d’offres européen, remporté par Bruynzeel, spécialiste des rayonnages pour bibliothèques. “Un bon choix”, se félicite le directeur des collections, “car Bruynzeel bénéficie d’une grande expérience de projets de cette envergure, et nous en avons largement profité tout au long du processus.”

Bruynzeel a réalisé une étude et calculé l’agencement optimal des réserves. Des rayonnages de quatorze dimensions différentes et quelque 40 000 étagères ont été implantées. “La plupart des rayonnages étaient standards, mais environ 15% ont dû être fabriqués sur mesure”, explique Hendrik Defoort. “Les réserves sont très compactes. Optimiser l’espace n’a pas été aisé. Mais maintenant nous sommes comblés… et bondés !

Au niveau -2, Bruynzeel a installé des rayonnages mobiles mécaniques. Au -3 et au -4, les rayonnages mobiles double hauteur sont motorisés.

Malgré la numérisation de plus en plus effrénée, il faut aussi prévoir de l’espace pour l’accroissement des collections. Aussi la tour restera un espace de stockage de livres après la rénovation. Elle permettra d’accueillir les collections de différentes universités.

De la souplesse dans les négociations

Bruynzeel est évidemment une grande société avec ce que cela implique en termes de procédures. Nous avons dû parfois fermement négocier pour avoir un peu de souplesse dans nos demandes pas toujours conformes au cahier des charges d’origine.

Malgré tout, Hendrik Defoort est satisfait. Et selon lui, les plus satisfaits sont les livres, eux-mêmes. “Lorsque le silence se fait dans la bibliothèque, vous pouvez parfois entendre les livres murmurer ‘merci’.”

Marianne Guilhen

Marianne Guilhen

Marketing and Communication - France-Belgium @ Bruynzeel Storage Systems

More Posts